Ostéopathie canine

        

 

Dans quels cas avoir recours à l'ostéopathie ?

 

 

 

  • En prévention : animal un peu plus mou que d'habitude. Si votre animal présente plusieurs épisodes de dorsalgie ou cervicalgie (surtout pour les races brachycéphales), il faut penser à consulter en ostéopathie pour prévenir le risque d'apparition d'hernie disclae.

  • Troubles locomoteurs : boiteries, ligament croisé non opéré, parésies non traitées chirurgicalement, arthrose, dysplasie, entorse toutes les douleurs locomotrices. Attention toutefois, l'ostéopathe ne pourra rien faire en phase aigue de fracture, hernie disclaeou encore rupture de ligament croisé. Cependant une séance peut être envisagée en phase chronique de la maladie.

 

  • En suivi chirurgical : une ou plusieurs séances peuvent améliorer la récupération. Par exemple : un chien qui ne saute plus ou a du mal à monter les escaliers, une contracture du trapèze à l'origine d'une boiterie intermittente à chaud ou à froid, arthrose, ....

 

  • Troubles nerveux : cervicalgie, convulsions, ...